Par quoi remplacer… le poisson et les autres produits de la mer ?

fish

Quand on décide de devenir végétarien.ne ou végétalien.ne, on se renseigne surtout sur la façon dont on pourrait remplacer la viande. Il est très peu question du poisson et des autres produits de la mer. Si on prend le sens littéral du mot viande, on a : « chair comestible de tout animal et notamment du poisson » ou bien encore « chair comestible d’un animal » (source), c’est pour cette raison que les végétarien.ne.s ne consomment pas non plus de poisson 🙂 D’ailleurs, vous avez déjà prêté attention aux termes qui essaient d’expliquer qu’une personne ne mange pas de viande mais mange du poisson ? Pescétarien, pesco-végétarien (what ?)… c’était tellement compliqué à expliquer que, pour moi, la solution la plus simple a été d’arrêter le poisson ! 😀 Pourtant, on a continué à me proposer du saumon et des crevettes à Noël…

Bref, alors, comment fait-on pour remplacer le poisson et les autres animaux marins de notre alimentation ? Plusieurs solutions ! On va y aller progressivement 🙂 

▲ Les similis  

Dans les boutiques spécialisées (type Un Monde Vegan (UMV) ou Boutique Vegan notamment), il existe quelques produits qui permettent de remplacer le poisson, même si le rayon est largement moins développé que celui consacré aux similis viandes.

Pour commencer, j’en avais déjà parlé dans une recette de bagels, on trouve des tranches de saumon chez UMV. La composition est presque correcte : « l’huile végétale » dont il est question peut facilement être de l’huile de palme. En termes de prix (3€), c’est assez proche de la version traditionnelle, il ne faut pas oublier que le saumon est relativement cher !

Ensuite, on peut trouver des bâtonnets de poisson pané, toujours chez UMV. Cette fois, il n’est pas question d’huile de palme mais d’huile de colza et c’est à base de protéines de soja. Dommage pour les intolérant.e.s au gluten, la panure contient du blé et on retrouve également de l’amidon de blé. Pour ce qui est du prix, c’est un peu plus cher que ceux qu’on retrouve au rayon surgelé des supermarchés.

Pour le coup, je vous suggère plutôt d’opter pour une solution économique : du tofu pané auquel on aurait rajouté des algues en paillettes pour retrouver le goût iodé par exemple !

D’ailleurs, en parlant d’algues, on peut également trouver du thon rouge végane et c’est le premier produit de la sélection qui contient des algues (il était temps).

Plus étonnant encore : on peut trouver du « caviar végétal » chez Ikea ! Au moment des fêtes, c’est quand même sympa de pouvoir manger des œufs de lump comme tout le monde, sauf que les nôtres seront 100% végétal ! (Environ 2€50 le pot en plus, c’est très abordable).

Il existe également des crevettes de tofu de la marque Lord of Tofu. La composition est très correcte et on peut les retrouver dans certains magasins bios (La Vie Claire notamment).

1

▲ Les recettes

Si vous souhaitez limiter la consommation de produits transformés, même véganes, vous pouvez, bien sûr, opter pour le fait maison !

Pour remplacer le poisson et les autres produits de la mer, voici quelques recettes :

Un écrasé de pois chiches qui pourra faire office de thon mayonnaise dans les sandwiches
Un autre écrasé de pois chiches dans lequel on retrouve des algues en plus !
– Le fameux Fish & Chips !
– Du tarama végétal
– Des champignons façon noix de Saint Jacques si l’anglais ne vous fait pas peur !
– Les bouchées façon huître de La Petite Okara 🙂
– Marie Laforêt propose une recette de gravlax de carotte dans son livre Noël Vegan
– Et également une recette de rillettes marines !
– Pourquoi pas des pâtes aux salicornes ?
– Ou bien des gnocchis au nori !
– Un pesto aux saveurs marines, ça vous dit ?
– Un classique : la paella ! En version végane, c’est encore mieux 🙂

En clair, pensez aux ingrédients qui pourraient apporter une saveur iodée ! Il est désormais très simple de trouver des algues en magasin bio : kombu, wakamé*, nori, laitue de mer, dulse… mais également du gomasio de la mer ! 🙂 Sans oublier les tartares d’algues de la marque Marinoë.

* Attention néanmoins aux algues wakamé que l’on peut trouver à Carrefour : elles contiennent un exhausteur de goût (E635) qui est à base de… poisson ! Donc ni végétarien ni végétalien malheureusement.

Publicités

5 réflexions sur “Par quoi remplacer… le poisson et les autres produits de la mer ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s