Crème d’algues

source.gif

Depuis deux semaines, j’ai effectué quelques changements dans mon alimentation. Cela fera bientôt 4 ans que je suis végétalienne/végane et j’avais l’impression d’être arrivée à un point où mon alimentation n’évoluait plus. D’ailleurs, ce qui n’a pas vraiment facilité les choses (paradoxalement), c’est le fait qu’on puisse trouver de plus en plus facilement des produits végétaliens en supermarché.

Vous aussi, vous avez dû être émerveillé.e.s en parcourant les rayons et en voyant qu’on peut désormais acheter du fromage végétal en tranches ou râpé Nature & Moi, de la mozzarella Very Veg qui fond mais aussi de la mayonnaise sans œuf The Good Spoon ou même des escalopes de soja ou saucisses de tofu à… Aldi ! J’ai même déjà croisé des galettes de seitan aux épinards dans le rayon bio de Carrefour. Dingue ! Ça semblait utopique il y a encore deux ou trois ans. Mais voilà, le revers de la médaille, c’est que les soirs de flemme, on peut se rabattre facilement là-dessus et, dernièrement, des soirs de flemme, j’en ai eu beaucoup.

En revanche, je tiens à préciser une chose : je ne suis pas du tout en train de dire que ces produits sont mauvais, je dis juste que j’ai cédé à la facilité. C’est pour cette raison que j’ai changé plusieurs choses : davantage de produits bruts, de bio, moins voire pas de gluten (pour découvrir de nouvelles saveurs), davantage de céréales et graines diverses, et enfin des algues.

Et justement, puisqu’on parle d’algues ! J’ai commencé à m’y intéresser parce que je me suis rendu compte que je ne consommais pas assez de produits contenant de l’iode, c’est peut-être également votre cas. D’où l’idée d’intégrer des algues. Alors attendez avant de vous enfuir en courant, il y a des recettes sympas à base d’algues ! Cela peut vous permettre de retrouver des saveurs marines si vous appréciez le poisson et les fruits de mer. Quelques idées en vrac :

– Les sushis au sens large, c’est-à-dire : les makis, les onigirazus, les onigris.
– Les plats coréens (ceux-ci m’ont été conseillé) : soupe froide concombre-algues, kimbap, miyeok guk (littéralement : soupe de wakamé).

Pour ma part, je vous propose une recette très simple de crème d’algues. Vous pouvez la décliner, évidemment. J’ai trouvé l’inspiration sur le blog de Mély « Chaudron Pastel », elle avait publié un article très complet et très intéressant sur les différentes versions de tartares d’algues. J’ai choisi mes ingrédients et j’en ai plutôt fait une crème d’algue (plus douce pour débuter je pense). Il faut savoir que cette crème d’algues est assez polyvalente : elle se déguste sur des tartines aux céréales type « Pain des fleurs » (comme elles sont neutres, le goût iodé des algues ressort vraiment bien et c’est très agréable), elles peuvent accompagner une galette de légumes ou bien des céréales type sarrasin ou bien encore des crudités.  Lire la suite

Publicités

Par quoi remplacer… le poisson et les autres produits de la mer ?

fish

Quand on décide de devenir végétarien.ne ou végétalien.ne, on se renseigne surtout sur la façon dont on pourrait remplacer la viande. Il est très peu question du poisson et des autres produits de la mer. Si on prend le sens littéral du mot viande, on a : « chair comestible de tout animal et notamment du poisson » ou bien encore « chair comestible d’un animal » (source), c’est pour cette raison que les végétarien.ne.s ne consomment pas non plus de poisson 🙂 D’ailleurs, vous avez déjà prêté attention aux termes qui essaient d’expliquer qu’une personne ne mange pas de viande mais mange du poisson ? Pescétarien, pesco-végétarien (what ?)… c’était tellement compliqué à expliquer que, pour moi, la solution la plus simple a été d’arrêter le poisson ! 😀 Pourtant, on a continué à me proposer du saumon et des crevettes à Noël…

Bref, alors, comment fait-on pour remplacer le poisson et les autres animaux marins de notre alimentation ? Plusieurs solutions ! On va y aller progressivement 🙂  Lire la suite